Les "mégas-camions" bientôt interdits en Europe?  24/02/15

COMMUNIQUE | Suite à l'adoption en Commission Transports du Parlement européen de la directive "poids et dimension"

La Commission des Transports du Parlement européen vient d'adopter ce matin en seconde lecture la directive "poids et dimensions" des poids lourds.

La directive vise à modifier la conception des cabines des poids lourds afin de renforcer la sécurité des usagers de la route en cas de choc, d'assurer un meilleur bien être des conducteurs tout en améliorant l'aérodynamisme dans l'objectif de réduire leur impact sur l'environnement.

Une limite européenne à 40 tonnes

L'Union européenne fixe la limite à 40 tonnes pour les véhicules de transport routier transfrontalier. Tout camion dépassant 18,75 mètres et 40 tonnes est considéré comme un méga- camion ou gigaliner. Depuis une dérogation donnée par l'ancien Commissaire européen des transports Siim Kallas, sous forme d'expérimentation, il est possible pour les États d'autoriser le transport de véhicules allant jusqu'à 60 tonnes et 25,25 mètres sur leur propre territoire.

De plus, plusieurs États partageant une frontière se sont permis d'autoriser la circulation de "gigaliners" entre leurs deux territoires par le biais d'accords bilatéraux avec l'aval du Commissaire.

Des gigaliners autorisés en France

La France a autorisé le 6 décembre 2012 par décret, la circulation de certains méga-camions, rehaussant la limite du tonnage à 44 tonnes. Cette hausse résulte des négociations entre les entreprises du routier et le gouvernement pour compenser la mise en place de « l'écotaxe » finalement abandonnée.

Les méga-camions encore d'actualité mais des avancées sont à attendre

Pour Karima Delli, députée européenne, porte-parole des Verts au sein de la commission transport:

"Malheureusement, ce nouveau texte ne signe pas la fin des méga-camions ou "gigaliners" comme nous l’aurions souhaité car les États gardent le droit de déroger aux 40 tonnes sur leur territoire. De plus, plusieurs États partageant une frontière se sont permis d'autoriser la circulation de "gigaliners" entre leurs territoires par le biais d'accords bilatéraux avec l'aval du Commissaire. Cela constitue de fait une entrave au principe d’interdiction pour les véhicules de plus de 40 tonnes de passer d’un pays à un autre.

Bien que le texte réaffirme ce principe nous ne pouvons donc pas crier victoire. En revanche, nous pouvons nous satisfaire des dispositions qui visent à renforcer la sécurité des usagers et les conditions de vie des travailleurs de la route. Cette directive assure aussi un meilleur contrôle des poids lourds par une généralisation du système de boites de contrôle encore trop peu rependu en Europe"

Twitter

Agenda

> Voir tout l'agenda

Newsletter



Recherche

Loading

Sites proches

 

 

 

© Karima Delli - www.karimadelli.eu
Réalisation: www.nizaruth.be - www.afd.be